Un chat malade - Elevage des Introuvables, Chaterie de Korats

Elevage des Introuvables

Aller au contenu

Un chat malade

Divers conseils utiles
Comment reconnaître un chat malade ?


Il va falloir apprendre à observer votre Korat qui, rappelons-le, est naturellement en excellente santé. De très loin moins malade que les autres races de chats.

Le chat ne montre des signes alarmants qu'aux stades avancés des maladies, car il s'avère être d'une étonnante résistance face à la douleur. Ceci vient certainement du fait que dans la nature un félin ne montre des signes de faiblesse que lorsqu'il est condamné.

Donc plus vite vous connaîtrez votre Korat, mieux vous le soignerez.


En localisant l'affection et en observant les symptômes, vous serez à même de faire intervenir votre vétérinaire plus vite. Surtout n'essayez pas de soigner "Minou" avec des médicaments "humains ou maison". C'est comme pour nous l'automédication : cause plus de mal que de bien. Prenons l'aspirine pour exemple ou les analgésiques en général : ils peuvent être mortels pour le chat.

Il ne faut donc pas hésiter à consulter votre vétérinaire, car il est là pour vous aider. Ses coordonnées (adresse et numéro de téléphone) doivent être près de votre téléphone en cas d'urgence.

Les signes d'alerte les plus courants sont l'excès ou l'arrêt de toilettage corporel ou carrément le refus de nourriture pendant plus de 24h.
En règle générale, un chat qui reste prostré vers un mur ou une paroi quelconque, est un chat malade et en grand danger.

Un abattement anormal ou prolongé doit vous inquiéter. Si votre Korat a une température trop basse ou trop élevée (normale à 38.5°) cela vous confirme un souci de santé. C'est idem avec un amaigrissement progressif ou brutal, une perte de poils, un manque d'appétit. Votre chat ne doit ni tousser ni s'essouffler, ni avoir d'écoulement nasal.

Des diarrhées fréquentes, ou si dans les selles vous observez des aliments non digérés ou entourés de glaire, ou une constipation persistante ou la présence de sang dans les selles...des yeux larmoyants, des oreilles malodorantes ou enflées, des yeux gonflés, une peau recouverte de boutons, boursouflée ou avec de l'eczéma ...

Tous ces signes sont à prendre au sérieux et doivent vous inciter à emmener votre Korat consulter un vétérinaire.

Copyright © amourkorat.com


Utiliser les Huiles essentielles ou pas pour soigner.

L’utilisation des HE , sur les chats et les autres félins est compliquée, mais pas uniquement à cause de leur odorat très sensible.
D’une part, du fait du caractère indépendant du chat et de ses comportements tels que « c’est lui qui décide » et «il tolère l’être Humain chez lui », il n’est pas souvent aisé d’utiliser les HE.
D’autre part, le chat a un organe particulier (dit « de Jacobson ») qui, une fois saturé, peut provoquer apathie ou excitation, et qui peut être très dangereux pour un chat qui se promène à l’extérieur, car ne pourra plus analyser les odeurs et perdre ses repères.

Utiliser les HE avec parcimonie et l’habituer en douceur à ces nouvelles odeurs.

En voie respiratoire, une voie très utile
- Il faut diffuser dans la pièce et laisser le chat prendre ce dont il a besoin en quantités dHE.
- Si l’HE lui convient et qu'il en ressent le besoin, à tout moment il viendra en profiter, car il sait ce qui est bien pour lui.

Exemple :

- HE contre le stress : Ylang-ylang pure ou aussi un mélange avec l'ylang-ylang, du géranium bourbon et la lavande vrai ou fine)

- Calmer le chat foufou en diffusion avec HE de Petit Grain Bigarade et la Lavande Vraie

- Ravintsara quand il est enrhumé


La voie orale est complexe d’utilisation chez le chat, pour plusieurs raisons :

- Le chat ne mange pas n’importe quoi, il est plus délicat et l’odeur le rebute, car trop forte pour son odorat.
-  La toxicité est accrue par voie orale.
- Si elle doit être malgré tout abordée, on utilisera des capsules taille 4 avec une seule goutte d’HE et le reste d’HV. Le plus pratique étant de préparer une solution à 1 ou 3% maximum dans l’HV et de remplir les capsules avec la synergie.
- 1 goutte du mélange par chat et par jour est la dose à ne pas dépasser par voie orale. La lui mettre dans la gueule et le faire avaler.

Important à savoir:

Le chat ne possède pas d’enzyme de dégradation : Glucuronyl transférase des phénols.
C’est une enzyme qui permet de dégradé, découpé les molécules aromatiques des HE, afin de permettre la digestion de ces HE. Il est très important de faire très attention avec les chats.

HE mettra donc plusieurs jours à dégrader les phénols, entre 3 à 6 jours en rapport à l’être humain de 3 à 6 heures pour dégrader cette molécule. Même une goutte peut avoir des conséquences importantes voire graves. Cela crée une surcharge apathique qui crée une intoxication du foie et les conséquences sont grave malade voir même peut être la mort.

De ce fait, il est interdit d’utiliser les HE à phénols chez le chat (expl. Thym à tymol, origan compact ce sont 2 HE trop phénolés donc très dangereuse.

Les aldéhydes aromatiques sont trop forts pour le métabolisme du chat ainsi que les aldéhydes terpéniques dans une moindre mesure. Mieux vaut les éviter. Elles mettent aussi très longtemps pour être dégradé dans l’estomac.

Les cétones sont également interdites

Les terpènes sont à éviter sans contrôle vétérinaire, sauf en cas d’urgence. En petite quantité et sur un long terme, car le corps peut contre balancer avec une autre enzyme afin de dégrader ces terpènes. Pour cela il faut une adaptation douce et progressive et bien sûr cas par cas……

La voie cutanée est une alternative intéressante à la voie orale mais pas des plus simples :
Avant toute chose, il faut savoir que sa peau est très fine et très sensible, ainsi les HE pénètrent très rapidement dans le cops, mais risque également de provoquer des démangaïsons ou irritations.
De ce fait, les HE seront diluées dans une HV (1gt HE dans 9 HV), grand maximum est une pratique dusage sécuritaire tout en étant efficace.
Pour une action systémique et générale :
Les HE seront appliquées entre « les épaules » de manière à ce que le chat ne puisse pas se lécher.
Ainsi elle pénètre rapidement.
Rte des Combes 1, 1772 Ponthaux
Retourner au contenu